Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Athlétisme

Athlétisme : Lavillenie évoque sa contre-performance aux Championnats d’Europe !

par J.-G.D.

Alors que Renaud Lavillenie n’aura pas réussi à inscrire une marque à la perche lors des Championnats d’Europe, le Français explique que le vent lui a joué des mauvais tours.

Malgré son statut de leader de la perche mondiale, Renaud Lavillenie est tombé de son piédestal vendredi lors des Championnats d’Europe à Amsterdam. Le Français est entré dans son concours à 5,75 mètres, mais n’aura jamais réussi à passer cette barre. Il laisse donc filer le titre européen, et dans des propos accordés au Dauphiné Libéré, le Clermontois ne se laisse pas abattre.

« Impossible d’aller vite, de faire quelque chose de concret »

« Ça fait dix ans que je le dis et on s’en rend compte une fois de plus. Quand on voit un championnat d’Europe se gagner à 5,60 m et seulement six mecs qui font 5,50 m… On n’a jamais vu ça. Ce n’est même pas un problème de niveau des athlètes, c’est juste que le vent était trop dur à gérer. Et après, quand en plus il n’y a pas de réussite… Le vent était vraiment très fort, très instable. C’était impossible de le lire. On se le prenait tout le temps dans la gueule. C’était impossible d’aller vite, de faire quelque chose de concret. C’est frustrant parce qu’il ne me manque pas grand-chose. Ce n’est pas comme si j’avais raté franchement mes trois sauts. Mais bon, c’est comme ça. C’est la perche. Après, ce n’est pas la compétition de référence à garder dans mon disque dur. Mais il est évident que celle-là aura un impact sur mon envie et ma motivation pour les compétitions à venir. Le pire, c’est que mon échauffement était très bon. Je passe 5,80 m sans problème. Paradoxalement, j’ai cru que j’étais pas trop mal. Je me suis dit que je n’avais pas besoin de modifier ma tactique. L’objectif était de gagner et de faire une performance. Mais voilà, on est plusieurs à être d’accord pour dire qu’Amsterdam n’est vraiment pas un sautoir compatible avec le saut à la perche », explique le recordman du monde de la discipline.