Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Athlétisme

Athlétisme : Renaud Lavillenie en pleine forme après les JO de Rio selon son entraîneur !

par T.K.

Afin d’oublier sa désillusion lors des JO de Rio, où il a tout de même décroché l’argent à la perche, Renaud Lavillenie aborde le meeting de Lausanne avec envie et ambitions, selon les propres mots de son entraîneur Philippe D’Encausse.

« Le contexte est délicat parce qu’on arrive tout juste après la compétition la plus importante de la saison, il y a de la fatigue, mais je veux continuer à prendre des points pour la Ligue de diamant », a déclaré Renaud Lavillenie (29 ans) en conférence de presse en arrivant à Lausanne mercredi. Dix jours après la polémique liée aux sifflets du public brésilien à son encontre lors des Jeux olympiques de Rio, le perchiste veut profiter de l’étape helvétique de la Ligue de diamant pour redorer son blason avec pour objectif de remporter la compétition pour la septième fois consécutive. Avec un programme chargé - Lausanne, puis Saint-Denis samedi, et Zurich le 1er septembre -, le recordman du monde (6,17m) espère oublier sa désillusion brésilienne. C’est en substance ce qu’a expliqué son entraîneur, Philippe D’Encausse, dans des propos accordés à L’Équipe.

« Il a sauté plusieurs fois 6 m, il fait 5,98 m aux JO… »

« Renaud est quelqu’un de pragmatique. Il a une saison à faire, et elle ne s’arrête pas au lendemain des JO. Je ne le vois pas se présenter à un meeting sans vouloir être compétitif et sauter haut. Depuis la finale de Rio, il a pu se reposer. S’entraîner, mais pas trop, mais il s’est beaucoup entraîné avant, et on ne perd pas le savoir-faire en quelques jours. (…) Cette année, il est quand même champion du monde en salle et a gagné une deuxième médaille olympique. Rien que ça, c’est bien, non ? Il a sauté plusieurs fois 6 m, il fait 5,98 m aux JO, ce sont des stats sympas, ce n’est pas si mal », a ainsi déclaré l’entraîneur de Renaud Lavillenie dans les colonnes de L’Équipe.