Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Omnisport

Boxe : Canal remonte sur le ring !

par La rédaction

Absente des écrans de la chaîne cryptée depuis huit ans, la boxe revient sur le devant de la scène. Sébastien Acariès et Univent ont signé un contrat de deux ans. Premier rendez-vous le 20 mai.

Enfin, la boxe est de retour sur Canal ! Pourquoi les téléspectateurs ont-ils été privés tant d'année ?
Je ne peux pas répondre à cette question. En revanche, je peux vous dire pourquoi la boxe revient sur Canal+. Il s’agit d’un sport historique de la chaîne et Thierry Cheleman, le directeur des sports de Canal+, estime qu’il s’agit d’un bon message vis-à-vis des abonnés. Il a aussi observé que la boxe reprenait de la vigueur en Europe et que la France pouvait suivre ce mouvement avec de belles réunions et la consécration de champions français au plus haut niveau. C’est notre objectif commun.

La boxe a-t-elle beaucoup évolué lors de ces 8 dernières années ?
Oui, elle évolue sans cesse. Elle s’est bien développée en Asie, elle commence à percer en Afrique avec des promoteurs africains de plus en plus puissants. En Europe, la situation était assez contrastée depuis 6 ou 7 ans, mais elle commence à s’éclairer, surtout en Angleterre. A nous de prendre ce type de chemin même si nous savons très bien que cela prendra du temps. Si Youri Kalenga devient champion du monde le 20 mai, cela accélérera le processus de reconquête. Nous comptons aussi beaucoup sur Michel Soro, classé dans les quatre fédérations mondiales en super-welters.

Quel va être votre objectif durant ces deux prochaines années, durée du contrat avec Canal+ ?
Nous devons présenter trois réunions par an avec à chaque fois un combat de niveau mondial en tête d’affiche. Notre stratégie sportive repose sur 3 axes : un combat de niveau mondial, des combats d’encadrements de qualité avec des boxeurs en devenir, les futures stars de demain avec en particulier notre champion du monde amateur des poids lourds Tony Yoka. Ce sera sa première et dernière sortie avant les Jeux Olympiques de Rio où nous espérons qu’il remportera la médaille d’or. Et enfin, à chaque réunion, un combat féminin car la discipline se développe et nous avons quelques vraies championnes en devenir.

« Canal+ va utiliser un dispositif innovant de captation à 360 degrés pour ses abonnés »



Quelles vont être les nouveautés pour le téléspectateur ?

Je ne vais pas tout déflorer mais, par exemple, Infosport + diffusera la pesée en direct et en intégralité le jeudi 19 Mai. Il s’agit d’une première. Le groupe Canal+ jouera le jeu à fond puisque nos champions participeront à plusieurs émissions sur I-Télé, Direct 8 et Canal+. Enfin, nous travaillons pour la réunion du 20 mai afin d’intégrer une dimension Entertainment assez importante. En clair, nous voulons donner une nouvelle écriture à ces soirées boxe et attirer, en plus des amateurs et des puristes, un nouveau public. Je sais aussi que Canal+ utilisera un dispositif innovant de captation à 360 degrés pour ses abonnés.

Parlez nous du petit phénomène qui monte, Youri Kalenga ?
C’est un garçon attachant qui est un véritable diamant brut. Non seulement je crois qu’il va devenir champion du monde WBA le 20 Mai mais je lui vois aussi une belle marge de progression. C’est un frappeur qui encaisse aussi. Il est très heureux de pouvoir disputer ce championnat du monde en France et à Paris. Il est en demande de reconnaissance et je pense que son heure est venue.

Difficile de ne pas vous parler de votre famille, ô combien importante dans l'Histoire de la boxe. Que ce soit votre papa, Michel, ou votre oncle, Louis : il vous conseille, vous accompagne ?
J’ai tout appris aux côtés de mon père Michel et de mon oncle Louis. J’ai baigné dans cet univers de la boxe depuis ma plus tendre enfance. Aujourd’hui, mon père et mon oncle sont loin de la boxe. Mais il m’arrive d’échanger avec eux car ils disposent à la fois d’un vécu et d’une expertise qui me semblent inestimables. Je serai fou de me passer de deux pareils savoirs.