Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Athlétisme

Athlétisme - JO RIO 2016 : Mahiédine Mekhissi «fier d’avoir marqué l’histoire» !

par T.K.

Après avoir remporté sa 3e médaille olympique en 3000 m steeple, sur tapis vert, aux dépens du Kényan Ezekiel Kemboi, disqualifié pour un franchissement de ligne, Mahiédine Mekhissi a exprimé sa « fierté de marquer l’histoire » de son sport…

Troisième olympiade et troisième médaille pour Mahiédine Mekhissi-Benabbad (31 ans). Le coureur français a décroché la médaille de bronze à l’issue du 3000 m steeple des Jeux olympiques de Rio ce mercredi. Une récompense décrochée sur tapis vert aux dépens du Kényan Ezekiel Kemboi (34 ans), coupable d’un franchissement de ligne et par conséquent, disqualifié. Quadruple champion d’Europe, Mekhissi avait été disqualifié en finale du 3000 m steeple des « Europe » de Zurich en 2014, après avoir franchi la ligne d’arrivée en tête et retiré son maillot à environ 100m de l’arrivée pour fêter sa victoire. C’est donc un retour de bâton que le Français a vécu ce mercredi en décrochant le bronze, lui qui se dit « fier d’avoir marqué l’histoire » de son sport et prévient, « ce n’est pas fini »…

« Je marque l'histoire du sport français en gagnant une troisième médaille en trois olympiades »

« Je suis fier d'apporter cette médaille à l'équipe de France, pour moi, pour mes proches, pour ma famille. Je marque l'histoire du sport français en gagnant une troisième médaille en trois olympiades. C'est exceptionnel. Des regrets ? Non, je vais vivre le podium, on ne m’a pas privé de ça. Le seul regret que j’ai c’est qu’on m’a privé du tour d’honneur. Moi, j’étais sûr que j’étais troisième. Quand j’ai vu Kemboi (couper un virage), je me suis naturellement dit qu’il était disqualifié. J’ai basé ma course sur les deux autres de devant. Mais je n’étais pas au niveau pour aller les chercher. J’ai donc assuré le podium. J’ai couru avec l’expérience. Ça me fait plaisir qu’ils (les membres du jury) appliquent les règles. Je veux marquer l’histoire de mon sport. C’est ce qu’on retiendra de moi. Et ce n’est pas fini… », a ainsi expliqué Mahiédine Mekhissi à l’issue de la course dans des propos rapportés par L’Équipe.