Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Athlétisme

JO RIO 2016 - Athlétisme : Lavillenie revient sur son expérience au Brésil !

par An.B.

Marqué par les sifflets à son encontre, Renaud Lavillenie n’a pu cacher sa détresse sur le podium des JO RIO 2016. Il revient sur cette expérience douloureuse et admet avoir pris du recul.

Les Jeux Olympiques de Rio 2016 n’auront pas été de tout repos pour Renaud Lavillenie. Déçu d’avoir été sifflé lors de son duel pour la médaille d’or avec le Brésilien Thiago Braz da Silva, le Charentais n’avait pas mâché ses mots pour critiquer le public auriverde : « Si c’est pour siffler, qu’ils restent chez eux devant leur télévision. En 1936, la foule était contre Jesse Owens. On n’avait pas vu ça depuis ». Le champion olympique de 2012 avait alors été victime de nouveaux sifflets lors de la remise de médaille, et il n’avait pas pu cacher son émotion. Il revient sur cette expérience douloureuse.

« J'ai pris part au plus gros concours de l'histoire olympique »

« Le fait que j'arrive en France, ça m'aide à mettre de côté ce qu'il s'est passé et à tourner la page. Je me suis senti blessé, surtout sur le podium, après, j'ai reçu un soutien incroyable sur le moment. J'ai eu beaucoup de messages de France, d'Europe et du monde. Même des Brésiliens qui étaient désolés de ce qui a pu se passer. Ça m'a aidé à passer outre et à faire en sorte que ça aille mieux. J'ai au moins la fierté de me dire que j'ai été présent le jour J et sous la pression, que j'ai donné tout ce que j'avais. J'y ai cru jusqu'au dernier moment. J'ai pris part au plus gros concours de l'histoire olympique et je n'ai aucun regret, j'ai donné le maximum sur la piste. Une médaille olympique, c'est quand même quelque chose de très important », a indiqué Renaud Lavillenie lors d’un entretien pour L’Équipe.