Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Handisport

JO RIO 2016 – Handisport : Carton plein pour le Team EDF !

par Alexis Bernard

Aux Jeux Paralympiques de Rio, le Team EDF a rempli tous ses objectifs de victoires et de médailles autour d’une exceptionnelle Marie-Amélie Le Fur.

Directrice Communication Interne, Marque et Image du Groupe EDF, Catherine Lescure ne boude pas son plaisir. Une nouvelle fois, le Team EDF a répondu présent au cœur d’un événement attendu de tous : les Jeux Paralympiques de Rio : « Nous félicitons tous les athlètes de l’Equipe de France Paralympique pour leur formidable aventure brésilienne, qui se conclut par une 12e place de la France au classement des nations. EDF est fière d'accompagner depuis près de 25 ans le mouvement handisport et de contribuer à son rayonnement en France et à l'international ». Avec pas moins de 7 médailles au compteur, le bilan de la bande à Arnaud Assoumani est on ne peut plus excellent.

Le phénomène Marie-Amélie Le Fur

Quatre ans après Londres, la France s’est trouvée une nouvelle reine paralympique : Marie-Amélie Le Fur. Incertaine à quelques semaines du début des festivités, l’athlète tricolore a rejoint Rio avec un seul objectif : se faire plaisir. Sourire aux lèvres, cette chargée de projet dans une centrale nucléaire a fait chavirer le cœur des Français en décrochant deux médailles d’or sur la longueur et le 400 mètres (avec un record du monde à la clé pour chaque épreuve !). Une troisième breloque sur le 200 mètres a parachevé le bilan exceptionnel de Marie-Amélie Le Fur sur le tartan brésilien.

Assoumani, encore et toujours sur le podium

Systématiquement médaillé depuis les Jeux Paralympiques d’Athènes, Arnaud Assoumani n’a pas flanché à Rio. Médaillé de bronze, le sauteur en longueur s’est offert la cinquième médaille paralympique de sa carrière. Monstrueux… Et que dire d’Elodie Lorandi ? La nageur du Team EDF a une nouvelle fois été chercher deux médailles pour garnir son incroyable palmarès. Du bronze sur 100 mètres et 400 mètres nage libre.

Une confirmation et des espoirs

Il visait l’or en individuel après une quatrième place à Londres mais au mental, Damien Tokatlian a été chercher le bronze par équipe. Une confirmation supplémentaire de son talent qui se mêle aux belles surprises du Team EDF Espoirs, avec Théo Curin (4e sur le 200 mètres nage libre) et Grâce Wembolua (quart de finaliste en basket fauteuil).