Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
JO RIO 2016

JO RIO 2016 : Le président du CIO allume la délégation russe olympique !

par T.K.

Alors que le rapport McLaren commandé par l’AMA a mis en évidence un « système de dopage d’État sécurisé » de la part de la Russie dans 30 sports différents, le président du CIO, Thomas Bach, a promis des sanctions strictes contre la délégation russe…

Alors que l'Agence mondiale antidopage (AMA) appelle à l'exclusion de la Russie de tous les événements sportifs internationaux, y compris les Jeux Olympiques de Rio (du 5 au 21 août), le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a rejoint la position de l’instance mondiale de la lutte antidopage. « Le rapport McLaren a mis en évidence les abus de pouvoir par la Russie les plus délibérés et choquants jamais vus dans l'histoire du sport. Le recours au dopage dans trente sports signifie qu'il ne peut plus y avoir de présomption d'innocence », a déclaré l'AMA par la voix de Ben Nichols, son porte-parole. Le juriste canadien Richard McLaren a mis en évidence que les laboratoires antidopage de Moscou et Sotchi avaient protégé les sportifs russes dopés durant les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi.

« Le CIO n'hésitera pas à prendre les sanctions les plus strictes possibles »

Le « système de dopage d'État sécurisé » mis en place par la Russie et dénoncé lundi par le rapport McLaren est « une atteinte choquante et sans précédent à l'intégrité des sports et des Jeux Olympiques », a d’abord déclaré Thomas Bach, le président du CIO, dans des propos rapportés par L’Équipe. « Le CIO n'hésitera pas à prendre les sanctions les plus strictes possible, contre tout individu et toute fédération impliqués. » Le patron des JO a également annoncé une réunion téléphonique de la commission exécutive du CIO mardi, au cours de laquelle « pourraient être prises des mesures provisoires et des sanctions par rapport aux Jeux de Rio. »