Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

JO RIO 2016 - Tennis : «Les Français n’ont pas le droit de revenir sans médailles»

par A.M.

Alors que les Jeux Olympiques vont bientôt débuter, Arnaud Di Pasquale fixe des objectifs très élevés pour les tennismen français.

L’équipe de France olympique nourrit de grandes ambitions à Rio. Parmi les sportifs tricolores, les tennismen sont très attendus. Entre les absences de Roger Federer et Stan Wawrinka et les pépins physiques de Rafael Nadal, il y a un très bon coup à jouer notamment pour Gaël Monfils en grande forme cet été et qui a été plus gâté que Jo-Wilfried Tsonga au tirage sort, ce dernier se retrouvant dans la partie de tableau de Novak Djokovic. En double, les paires formées part Mahut et Roger Vasselin ainsi que par Tsonga et Monfils auront également de belles ambitions.

« Je crois que c’est presque plus possible là que sur un Grand Chelem »

C’est ainsi que le directeur technique national, Arnaud Di Pasquale, a de grandes ambitions pour tennis tricolore à l’occasion de ces JO. « Je suis convaincu que le tournoi olympique est particulier. C'est une compétition à part. Il peut toujours y avoir des surprises, comme avec les Chiliens (Massu et Gonzalez) en 2004. On a envie de croire en ça, de garder à l'esprit cette possibilité de voir un Français (en simple) monter sur la plus haute marche du podium. Je crois que c’est presque plus possible là que sur un Grand Chelem. On n’a pas le droit de revenir sans médailles. Si on allait en chercher quatre, ce serait un beau bilan. Avec une, on serait quand même un peu déçu. On a vraiment de grandes ambitions sur les doubles », confie-t-il à L’Équipe.