Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

JO RIO 2016 - Tennis : Gaël Monfils soulagé de sa qualification !

par C.C.

Gaël Monfils s’est débarrassé du Brésilien Rogerio Dustra Silva en deux sets. Le Français s’est hissé en huitième et affrontera Marin Cilic. Soulagé mais fatigué, « La Monf » évoque la pression des JO.

Après l’élimination du tournoi Olympique en double avec Tsonga contre la paire américaine Ram-Baker, Gaël Monfils s’est bien remobilisé en simple en s’imposant contre le Canadien Pospisil au premier tour puis en remportant sa deuxième rencontre contre le Brésilien, Rogerio Dustra Silva (6-2, 6-4). Après trois rencontres en trois jours, le Français va profiter d’un jour de repos avant son huitième contre le Croate, Marin Cilic. Un repos bien mérité.

« Quand on joue pour la France, c’est toujours plus physique »

En effet, selon Gaël Monfils, le tournoi Olympique demande beaucoup d’énergie, comme il l'explique dans des propos rapportés L’Équipe. « C’était un bon match, dans des conditions pas faciles avec le vent. J’ai fait un match solide. Gilles (Simon), qui l’avait joué à Roland, m’avait dit de faire attention, il l’avait bien accroché dans les deux premiers sets. Je suis arrivé avec une bonne tactique, j’ai réussi à bien le bloquer. (Sur son prochain match, contre Marin Cilic) On s’est rencontrés à Bercy une fois (victoire de Monfils), ça va être un gros match. Il faut que j’essaie de récupérer, car bizarrement, je suis encore très fatigué. On est dans des conditions différentes aux Jeux, on récupère moins bien. On s’autorise à aller voir nos potes jouer, ceux d’autres sports aussi, pour les soutenir. Ce n’est pas forcément se disperser, c'est juste que le stress, on le prend un petit peu plus de tout le monde. C’est un peu comme en Coupe Davis, on sort du week-end rincé, physiquement et émotionnellement. Quand on joue pour la France, c’est toujours plus physique que pour soi-même. »