Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Judo

Judo : Teddy Riner avoue avoir un petit coup de blues post JO !

par An.B.

Alors qu’il a connu une joie immense aux Jeux Olympiques de Rio en étant sacré pour champion olympique pour une deuxième fois de sa carrière, le champion Guadeloupéen a avoué avoir connu une petite phase de moins bien.

Teddy Riner était incontestablement la star de la délégation française aux Jeux Olympiques de Rio. Celui qui a été désigné porte-drapeau par ses pairs a également assumé son statut de grand favori de la catégorie plus de 100kg en judo. Mais celui qui se préparait depuis quatre ans pour être une nouvelle fois champion olympique après son titre de 2012, a reconnu avoir eu un petit coup de moins bien une fois que l’aventure s’est terminée.

« J’ai un coup de blues le temps d’une journée, voire d’une semaine »

« J’ai un coup de blues le temps d’une journée, voire d’une semaine. C’est comme quand l’avion décolle et qu’on se dit qu’il faut tourner la page, que c’est fini. Ça laisse un peu d’amertume. On s’entraîne quatre ans pour les Jeux qui ne durent que quinze jours. Ça passe à une vitesse folle. On a à peine le temps de profiter et de se dire qu’ils ont commencé qu’ils sont déjà finis. J’ai eu la même décompression après les Jeux de Londres. Quand les Jeux s’achèvent, la vraie question pour un sportif de haut niveau, c’est : "Et maintenant ? Que vais-je faire ?" Je me la suis posée pendant une semaine et demie, ou quinze jours. Très vite, ça m’a démangé, j’avais envie de retourner sur le tapis et de repartir à l’attaque. On va attaquer jusqu’en 2020. La décision est prise. J’en ai parlé avec mes entraîneurs. Ils m’ont dit qu’ils ne voulaient pas me voir avant janvier sur les tapis. En novembre, je vais reprendre l’entraînement progressivement », a confié Teddy Riner dans une interview pour La Provence.