Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby : Carter, blessure... Le coach du Racing n’affiche aucun regret après les Saracens !

par J.-G.D.

Alors que Dan Carter était diminué lors de la finale de Champions Cup contre les Saracens, Laurent Travers assume totalement son choix d'avoir titularisé son demi d'ouverture.

Malgré une première mi-temps assez équilibrée entre le Racing 92 et les Saracens, la rencontre a basculé avec la blessure de Dan Carter avant le retour aux vestiaires alors que le demi d'ouverture était diminué lors du coup d'envoi. Critiqué par certains pour avoir titularisé le All-Black, Laurent Travers estime que d'autres n'auraient pas compris que sa star ne soit pas sur la pelouse pour ce rendez-vous important dans la saison du club francilien. 

« Des gens auraient dit : "Dan Carter à 40% vous aurait permis de gagner" »

« Ça me fait rire parce qu'à la fin du match, dans le stade je pense qu'il y avait 60.000 entraîneurs, dont 59.997, à part Ronan (O'Gara), Laurent(Labit) et moi (les trois entraîneurs), qui disaient qu'il ne fallait pas faire jouer Dan Carter. Si on ne le fait pas jouer, et qu'on perd, ces mêmes gens auraient dit : "Dan Carter à 40% vous aurait permis de gagner". Donc on n'a aucun regret, on assume totalement les choix qui ont été faits et si c'était à refaire on referait la même chose. Il y a eu une concertation entre le staff sportif et médical, le joueur, que ce soit pour Dan et d'autres, et la décision a été prise de les mettre sur la feuille de match », assume le coentraîneur du Racing 92 en conférence de presse.