Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby : Quand Jacky Lorenzetti avoue son admiration pour Mourad Boudjellal !

par An.B.

Alors que le Racing 92 va disputer la première finale de son histoire ce samedi face aux Saracens, Jacky Lorenzetti, le président du club francilien, aimerait connaître une destinée similaire à celle du RC Toulon de Mourad Boudjellal.

Avant 2006, le Racing 92 était un club historique du rugby français enlisé dans la seconde division professionnelle, après avoir connu ses dernières heures de gloire au début des années 1990. Puis est arrivé Jacky Lorenzetti, richissime homme d’affaires suisse et qui avait pour ambition de faire du club francilien la vitrine du rugby français. Sauf que dans le même temps, un certain Mourad Boudjellal arrivait au RC Toulon avec la même ambition que Lorenzetti. Le constat est sans appel entre les deux clubs. Alors que les Ciel et Blanc n’ont toujours pas remporté le moindre titre sur la scène nationale et européenne, les Toulonnais ont été trois fois champions d’Europe et ont remporté un Bouclier de Brennus. À la veille de sa première finale de Coupe d’Europe à la tête du Racing 92, Lorenzetti se montre admiratif du parcours du RC Toulon.

« Je respecte le parcours de Toulon et de Mourad Boudjellal »

« Quand j’ai repris le Racing en 2006, j’ai dit avec beaucoup de prétention que nous serions champions de France trois ans plus tard. C’était une connerie et d’autres l’ont fait depuis… Le rugby est immensément difficile. C’est la raison pour laquelle je respecte le parcours de Toulon et de Mourad Boudjellal : trois titres de champion d’Europe et un Brennus ces trois dernières saisons, c’est grand. Nous sommes en retard. Je suis en retard… », a confié Jacky Lorenzetti dans un entretien accordé à Midi Olympique