Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby : Formation, clubs… Bernard Laporte évoque ses plans pour la présidence de la FFR !

par J.-G.D.

Si Bernard Laporte est officiellement candidat à la succession de Pierre Camou, l’ancien coach du RCT affiche clairement ses futurs axes de travail.

En place depuis 2008, Pierre Camou réussira-t-il à briguer un nouveau mandat à la tête de la Fédération française de rugby ? Rien n’est moins sûr avec la grosse concurrence de Bernard Laporte pour ce poste. Dans des propos accordés au Parisien ce mercredi, l’ancien coach du RCT estime qu’il faut absolument remettre en avant la formation au sein des clubs. 

« Ce n’est plus possible… »

« Quelle sera ma première mesure si je suis élu ? Je redonnerai la parole aux clubs par le vote décentralisé. Il y a des gens aujourd’hui au comité directeur qui dirigent le rugby français et qui n’ont jamais été dirigeants ou éducateurs au sein d’un club amateur. Ce n’est plus possible. Mes principaux axes de travail ? La formation. C’est le chantier numéro un. S’il y a autant d’étrangers dans notre championnat ou en équipe de France, posons-nous les vraies questions. Ce n’est pas la faute des entraîneurs du Top 14 ou de Pro D 2 car ils ne font qu’appliquer une règle. Après 2007, la FFR avait créé 70 CRT (cadres rugby territoriaux) ; deux ans plus tard, cela a été supprimé. Cela coûtait 1,4M€ à la Fédération, or elle a dépensé 14 M€ pour un Grand Stade qui ne verra jamais le jour. J’ai ressenti le désarroi des clubs à chaque fois. On a fait le programme ensemble. Jusque-là, on n’écoutait pas les présidents de club qui, d’ailleurs, ne savaient même pas en général qu’ils pouvaient voter », concède ainsi l’ex-sélectionneur de l’équipe de France.