Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby : Quand les All Blacks se font espionner lors de leur préparation...

par An.B.

Dans la semaine précédant le premier match de Championship opposant l’Australie à la Nouvelle-Zélande, les All Blacks ont découvert qu’ils étaient placés sur écoute dans l’hôtel où ils résidaient pour préparer la rencontre.

Ce lundi, les All Blacks ont certainement eu l’impression de participer au casting du dernier James Bond ou d’un film sur le KGB à l’époque de la grande URSS. En effet, alors qu’ils logeaient à Sydney afin de préparer la première rencontre de Championship face à l’Australie, les hommes de Steve Hansen ont découvert un micro d’espion caché dans une chaise de la salle de réunion, utilisée entre autres par le staff néo-zélandais pour faire des séances vidéo.

« C'est complètement absurde »

« L'hôtel a immédiatement lancé une enquête, nous avons informé la Fédération australienne de rugby (ARU) et nous avons maintenant décidé de confier l'enquête à la police », a indiqué Steve Tew, le président de la fédération néo-zélandaise de rugby, dans les colonnes du New Zealand Herald. « Bien sûr (que l'ARU n'est pas impliquée). C'est complètement absurde. Je pense que c'est un concept absurde de placer un micro dans la salle de réunion d'une équipe. Je ne vois pas comment ça pourrait arriver », a tenu à ajouter Bill Pulver, le président de la fédération australienne de rugby. Néanmoins, cette péripétie ne semble pas avoir perturbé les Néo-Zélandais qui l’ont emporté (42-08) à l’ANZ Stadium de Sidney.