Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby : Pierre Camou, Grand Stade… Bernard Laporte dézingue à tout va !

par An.B.

Alors qu’il poursuit sa campagne électorale pour devenir président de la fédération française de rugby, Bernard Laporte s’exprime sur le système actuel et le projet de construction du Grand Stade.

La finale de Top 14 perdue par le RC Toulon face au Racing 92 ce vendredi à Barcelone, coïncidait avec le dernier match de Bernard Laporte sur le banc Varois. Mais Bernie Le Dingue ne va pas se reposer pour autant, puisque maintenant il va pouvoir se lancer pleinement dans sa campagne électorale pour devenir président de la fédération française du rugby. L’ancien sélectionneur de l’équipe de France a affiché ouvertement son opposition avec Pierre Camou, l’actuel président en poste, notamment sur le projet du Grand Stade destiné à l’équipe de France de rugby.

« Ça risque d'être le plus grand fiasco du rugby »

« Ce projet est porté par deux ou trois personnes. Ce qui est dommageable, c'est le manque de transparence total depuis le début : les membres du comité directeur ne sont au courant d'absolument rien. Ils n'ont jamais vu aucun budget prévisionnel. Là aussi, heureusement que je me présente… Ça a permis d'apporter de la transparence, de la clarté, dans ce qui risque d'être le plus grand fiasco du rugby français. Et ce qui me gêne le plus, c'est que la Cour des Comptes et l'Inspection générale de la Jeunesse et des Sports ont émis des rapports très critiques quant à la faisabilité et la viabilité de ce Grand Stade. Or, la Fédération a eu ces rapports et ne les a jamais transmis aux membres du comité directeur. Mais selon les statuts de la Fédération, ce projet doit d'abord être approuvé en Assemblée Générale » a indiqué Bernard Laporte dont les propos ont été rapportés par L’Équipe.