Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby - RC Toulon : Mourad Boudjellal et son projet pour la présidence de la LNR !

par J.-G.D.

Alors que Mourad Boudjellal est officiellement candidat à la présidence de la LNR, le président du RCT veut apporter sa touche personnelle à la ligue.

Coup de tonnerre dans le petit monde du rugby français avec la décision de Mourad Boudjellal de se présenter à la présidence de la ligue nationale. Devant un parterre de journalistes ce mardi, le président du Rugby Club Toulonnais admet qu’il n’a aucune chance de toucher le Graal face à Paul Goze, président sortant, mais explique qu’il souhaite apporter des idées novatrices.

« Apporter un discours nouveau, qui va surprendre »

« Je sais que je n'ai aucune chance d'être élu. En ayant signé la convention avec la Fédération et en faisant payer les droits des internationaux au Top 14 et non à la Fédé, Paul Goze s'est garanti les voix de la Fédération. Il a assuré son mandat. Mais j'ai envie d'apporter un discours nouveau, qui va surprendre. Je pense que j'ai des solutions pour l'équipe de France et pour que la France domine le monde du rugby. J'ai également des solutions pour que l'argent du Top 14 soit utilisé comme une force et non comme une faiblesse. Ce sont des solutions modernes. Je me bats avec ma petite expérience de président de club de rugby qui vit au quotidien les problématiques et les freins de ce sport. Je sais pourquoi on ne recrute pas plus de joueurs français... J'ai des solutions et ça va surprendre. Tout le monde s'attend à ce que je présente un programme basé sur le fric, mais on va voir qu'on peut faire les choses intelligemment et dans l'intérêt du rugby français. J'estime aussi que je dois me défendre. J'entends présenter un programme et dire ce que je pense d'un homme qui a cru bon de me convoquer au conseil supérieur de la DNACG. Je veux dire ce que je pense de lui et de sa carrière. En tant que candidat, je peux retrouver ma liberté de parole. On a voulu me salir, je vais répliquer », explique-t-il.