Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby - Top 14 : Les confidences de Trinh-Duc sur son avenir au RCT ...

par La rédaction

François Trinh-Duc sera un joueur du RC Toulon la saison prochaine. Dans un entretien accordé au Figaro, l’ouvreur de Montpellier est revenu pour la première fois sur sa difficile fin de cycle au MHR et a évoqué son futur club, le RCT.

Montpellier est l’un des sérieux candidats au titre en Top 14, mais le MHR s’apprête à perdre son ouvreur emblématique, François Trinh-Duc. Alors qu’il rejoindra le XV de France vendredi soir en Argentine, le joueur est revenu, dans les colonnes du Figaro, sur sa difficile fin de cycle avec le club héraultais et sur son arrivée au RC Toulon la saison prochaine. « C’est vrai que ça (lire cette fin de saison) a été un peu brutal(e). Je suis passé de « pas dans le groupe contre le Racing 92 » à « décoller avec l’équipe de France ». Je ne me suis pas trop posé la question. Je suis vraiment à fond dans la préparation à Marcoussis. Je suis focalisé sur cette tournée, j’y mets toute mon énergie sans ressasser autre chose », a d’abord déclaré le néo-toulonnais, qui s’est ensuite exprimé sur sa future destination l’année prochaine.

« C’était important pour moi de remercier ceux qui ont compté pendant toutes ces années »

« La transition a été brutale, les choses sont allées vite, même si ce sont des choses positives pour moi. Je ne me suis pas encore projeté sur Toulon même si j’ai hâte d’y être », a lâché l'ouvreur international français. A 29 ans, Trinh-Duc ouvre donc un nouveau chapitre dans sa carrière, et s’est montré ému de l’hommage reçu par le public héraultais. « Je suis très émotif, je suis quelqu’un basé sur l’humain. Donc, forcément, après toutes ces années passées dans un même club, celui de la ville où je suis né, c’était très important pour moi de remercier tous ceux qui ont compté pendant toutes ces années, qui sont importants à mes yeux », a avoué celui qui rejoindra le XV de France en Argentine ce vendredi. Enfin, à la question de savoir si, un jour, il allait porter de nouveau le maillot montpelliérain, François Trinh-Duc a préféré plaisanté : « Pour l’instant, on est plutôt nostalgique du passé (Rires). »