Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby - Top 14 : Boudjellal dénonce l’attitude de ses joueurs et de Bernard Laporte !

par An.B.

Mourad Boudjellal est resté inhabituellement silencieux depuis la défaite de Toulon face au Racing 92 en finale de Top 14. Le président du club de la Rade évoque les raisons de son silence et balance ses quatre vérités à l’égard de son staff et ses joueurs.

Alors que le Racing 92 continue de fêter son titre de champion de Top 14 acquis contre Toulon à Barcelone (29-21), Mourad Boudjellal, le président du RCT, est enfin sorti du silence. Alors que Bernard Laporte s’est exprimé longuement et n’a pas hésité à pointer du doigt la faillite individuelle de certains de ses joueurs, le président toulonnais en remet une couche et tacle également au passage son entraîneur, parti s’isoler dans le vestiaire à trente minutes du coup de sifflet final. Visiblement, le sulfureux dirigeant varois n’a pas du tout apprécié que son équipe s’incline alors qu’elle évoluait à quinze contre quatorze Racingmen.

« Psychologiquement, c’est comme une descente en Pro D2 »

« À la mi-temps, j'ai compris que cette saison, déjà pourrie, allait se finir en apothéose à savoir une défaite à 15 contre 14. Je ne voulais pas parler. Dire des choses sous le coup de la déception. C'était la honte. Je me suis même demandé si certains joueurs ne me faisaient pas la carrée. Ce n'est pas seulement une défaite, mais psychologiquement, une descente en Pro D2. L'absence de Bernard (Laporte, NDLR) a pesé. Même si ce qu'il a fait est remarquable. Sa présence autoritaire a manqué et je n'étais pas capable de combler. Il y a eu du laisser-aller chez certains joueurs », a confié Mourad Boudjellal dans un long entretien accordé à Var-Matin.