Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby - Top 14 : Ce club qui glisse un petit tacle à Mourad Boudjellal...

par A.C.

Laurent Marti, président de l’UBB, a décidé de remettre une couche sur la question du salary cap quelques jours après que le RCT ait été mis à l’amende par le gendarme financier de la LNR.

La saison n’a pas encore commencé que le Top 14 est déjà ébranlé par une polémique. Le RCT a en effet été mis à l’amende par la Ligue nationale de rugby, pour avoir dépassé le salary cap. Mourad Boudjellal ne compte pas se laisser faire aussi facilement et a récemment expliqué qu’il souhaitait faire appel de la décision, assurant au passage que tout ceci était « d’une stupidité consternante ».

« Il est évident que le salary cap n’est pas respecté ! »

Pour Laurent Marti, le problème du salary cap est loin d’être nouveau. « On est confronté à une inflation salariale incessante qui devient même inquiétante. Je me demande quand ça va s’arrêter tant il est évident que le salary cap n’est pas respecté » a expliqué à L’Équipe le président de l’UBB, pointant d’ailleurs du doigt d’autres clubs du Top 14 qui, comme le RCT, seraient susceptibles d’être mis à l’amende. « Lyon et Bayonne, qui étaient les plus gros budgets de Pro D2, sont montés avec 20 et 12 millions d’euros. C’est énorme ! Nous, on était montés avec 5,5 millions en 2011 et on s’était maintenus avec 9 millions d’euros la première saison. Le LOU, club promu avec 25 millions d’euros de budget, aura une masse salariale brute quasi équivalente de celle de l’UBB cette saison ! ».