Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby - XV de France : Les vérités de Guy Novès sur la tournée en Argentine !

par J.-G.D.

Alors que le XV de France est actuellement en Argentine pour sa tournée estivale, Guy Novès estime que c’est un moment spécial pour lui et son staff.

Après un Tournoi des VI Nations décevant, le XV de France tentera de se rassurer lors de sa tournée en Argentine. Les 18 et 25 juin, les hommes de Guy Novès seront donc opposés aux Pumas, mais le sélectionneur national ne pourra pas compter sur un effectif au complet à cause des demi-finales de Top 14. Malgré la sélection de jeunes joueurs sans expérience sous le maillot tricolore, il explique que ces deux tests-matches sont importants pour lui.

« Pour moi, ce n’est pas une tournée particulière »

« Pour moi, ce n’est pas une tournée particulière. Elle vient, certes, après une Coupe du monde, avec un délai particulier. Mais c’est la première que je vis avec mon staff et j’ai surtout ce sentiment que, quels que soient les individus qui constituent le groupe, on est là pour défendre des valeurs françaises dans un pays ami, qui sera momentanément notre ennemi sur le terrain. On est obligé de se préparer à affronter des joueurs dans des conditions sûrement compliquées, mais cela reste un moment très agréable à vivre pour un joueur de rugby. Depuis le début du Tournoi, on est parti sur un groupe qui s’est reconstruit avec une équipe de France relativement jeune. Les quelques joueurs que l’on prend et qui n’ont aucune sélection, ce sont quelque part les réservistes, mais ils peuvent très rapidement intégrer la suite de l’aventure. C’est là l’intérêt de cette tournée. Il y aura forcément des enseignements constructifs qui, je l’espère, nous permettrons d’avancer dans une quête d’un rugby toujours meilleur. L'appétit vient en mangeant, donc à partir du moment où on leur tend la main ils vont avoir envie de la saisir. Je suis optimiste sur leur comportement. Maintenant, il y a un adversaire dont on connaît la valeur, donc ils vont vite se rendre compte si l'écart entre leur niveau et celui des Argentins est très important », assure assure-t-il en conférence de presse.