Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Rugby

Rugby - XV de France : «Guy Novès attend de ses joueurs qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes»

par J.-G.D.

Alors que les Bleus reçoivent les Blacks ce samedi, Imanol Harinordoquy tient à prévenir certains joueurs. 

Et si le XV de France prenait finalement sa revanche sur les All-Blacks après leur déroute lors du quart de finale de Coupe du monde 2015 (13-62) ? Les hommes de Guy Novès auront donc fort à faire ce samedi soir face à la Nouvelle-Zélande pour le compte de leur dernier test-match de novembre. Dans des propos accordés à Rugbyrama, Imanol Harinordoquy estime que certains doivent se montrer…

« Avec Guy, quand tu as une chance, tu n’en as pas deux ou trois »

« Comment aborder ce match contre la Nouvelle-Zélande ? Comme un test ! Tout simplement… Les All Blacks ? C’est peut-être le bon moment de les jouer, parce qu’on les a vu se faire malmener contre l’Irlande. On les voit rarement à la peine comme ça. On les sent aussi un peu émoussés. Mais leur réservoir de joueurs est tellement riche… Mais ça va être intéressant ! J’ai hâté d’être à ce samedi soir pour voir ce qu’on peut faire contre ces All Blacks. En prendre 60 sur un match de coupe du Monde, forcément, on se sent ridiculisés. En plus, il y a certains joueurs qui ont participé à ce match, et c’est le genre de défaite qu’on n'oublie pas. Donc pour ce samedi soir, ça va compter aussi. Je connais Guy, il aimerait avoir son groupe toute l’année, parce que c’est quelqu’un qui aime être au contact de ses joueurs pour les cerner, les analyser. Donc quelque part, oui, il doit être parfois comme un lion en cage. Ça doit le démanger. Il essaie beaucoup de joueurs, mais ce n’est pas quelqu’un qui fait de cadeau. À mon avis, tout le monde est au courant. Le message est bien passé. Avec Guy, quand tu as une chance, tu n’en as pas deux ou trois … Il ne veut pas que le maillot de l’équipe de France soit quelque chose d’acquis. Il attend de ses joueurs qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. Qu’ils soient bons ou mauvais… En tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’avec Guy, l’équipe de France mouillera toujours le maillot », explique l’ancien international.