Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

Tennis : Paul-Henri Mathieu évoque sa relation avec Nicolas Mahut !

par An.C.

Victorieux ce mardi lors du premier tour de l’US Open face à Christian Harrison (6-0, 6-2, 6-1), Paul-Henri Mathieu va trouver son grand ami, Nicolas Mahut.

Retrouvailles pour le second tour de l’US Open. Après sa victoire pour son entrée en lice, Paul-Henri Mathieu va croiser la route de Nicolas Mahut au second tour.  Les deux tennisman sont bien connus pour être proches. Pour rappel, ‘’PHM’’ s’est facilement imposé ce mardi face à l’Américain Christian Harrison. Nicolas Mahut, lui, a pu profiter de l’abandon de l’Allemand Philipp Kohlschreiber (6-3, 7-5, 1-0).

« On voudrait toujours se jouer le plus tard possible »

Dans des propos rapportés par Tennis Actu, Paul-Henri Mathieu a évoqué son prochain match face à Nicolas Mahut : « Ce n'est pas évident de jouer contre Nico. La bonne nouvelle est qu'il y aura un de nous deux au troisième tour. Ça fait partie du sport. On a eu les chances de ne pas se jouer ces dix dernières années sur le circuit. C'est la deuxième fois cette année. Ce sont les aléas du sport, il faut faire avec. On a grandi ensemble. On a été détectés en même temps dès le plus jeune âge. On s'est un peu perdus ensuite quand je suis parti aux États-Unis. On est de la même génération. On s'est vus grandir, progresser ensemble. Donc oui, c'est rigolo parce que je pense qu'il y a une dizaine d'années, si on nous avait dit qu'on se jouerait dix ans plus tard au deuxième tour à l'US Open, on n'y aurait pas cru. En tout cas pour ma part, car je ne pensais pas jouer aussi longtemps. Donc on ne va pas se plaindre (…) Après forcément on voudrait toujours se jouer le plus tard possible. Mais ça reste un deuxième tour de Grand Chelem, on est contents d'être là, c'est bien de se jouer là et un de nous sera au troisième tour. Nicolas Mahut est mon ami le plus proche ? Du circuit, oui, forcément, comme je l'ai expliqué auparavant, on a grandi ensemble, on a fait nos deux carrières en parallèle, à part quelques années où on s'est quittés quand je suis parti aux États-Unis et qu'il était à l'Insep. C'est mon ami le plus proche sur le circuit, c'est une évidence. »