Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

Tennis : Roger Federer, Andy Murray et Angélique Kerber s’expriment sur le Brexit !

par La rédaction

La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne est l’un des sujets chauds à quelques jours de Wimbledon. Roger Federer, Andy Murray ou Angélique Kerber ont donné leur avis sur le Brexit, alors que début ce lundi le Grand Chelem londonien…

« Évidemment, j’ai suivi les informations. C’est un jour historique. Je pense qu’ils vont passer beaucoup de temps à négocier maintenant, et je ne sais pas combien de temps ces négociations vont durer, peut-être des années… Mais c’est sûr, il y aura des moments intéressants à l’avenir », a d’abord commenté Roger Federer (34 ans, n°3 mondial) en conférence de presse à Wimbledon. Le Suisse était interrogé sur le « Brexit », autrement dit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. « C’est beau de voir qu’il y a de la démocratie ici. Beaucoup de gens ont voté, ils ont pris une décision, maintenant, il faut faire avec. C’était une étape nécessaire. Nous avons suivi ça de très près en Suisse, seul le temps nous dira s’ils ont bien fait », a poursuivi l’homme aux 17 titres du Grand Chelem.

« C’est de la politique, je suis hors de tout cela»

Un avis tranché qui diffère de celui d’Andy Murray (29 ans, n°2 mondial). L’Écossais, dont l'opinion est évidemment très suivie, a préféré botter en touche. « Je ne vais pas m’exprimer maintenant. J’ai suivi l’affaire de très près même si j’étais en retard le jour du vote. Malheureusement, je ne vais pas donner mon avis maintenant », a déclaré le Britannique. Une position qu’a rejointe la double lauréate de Wimbledon Angélique Kerber (28 ans, n°4 mondiale). « C’est de la politique, je suis hors de tout cela. C’est difficile de dire quoi que ce soit à propos de cette décision politique, à part que pendant ce temps-là, je jouais à Eastbourne sur le circuit WTA, j’étais comme dans une bulle », a déclaré l’Allemande dans des propos rapportés par Tennis World Italia. Une chose est sûre, le retour de Roger Federer fait déjà du bien…