Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

Tennis : Yannick Noah confie son «bonheur» après la victoire des Bleus en double face aux Tchèques !

par T.K.

Après la victoire de Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut face à la paire Stepanek/Rosol, qui permet à l'équipe de France de mener désormais face aux Tchèques (2-1) en quart de finale de Coupe Davis, Yannick Noah a confié son « bonheur » d’avoir gagné ce double si important…

L’équipe de France mène 2-1 en quart de finale de la Coupe Davis face à la République Tchèque. Nicolas Mahut (34 ans) et son « petit frère » Pierre-Hugues Herbert (25 ans), qui ont remporté ensemble l’US Open en 2015 et Wimbledon début juillet, ont apporté le deuxième point aux Bleus de Yannick Noah en dominant la paire tchèque composée par Radek Stepanek et Lukas Rosol, préféré à Adam Pavlasek au dernier moment, en cinq manches (6-1, 3-6, 6-3, 4-6, 6-4). Soulagé, le capitaine de l’équipe de France est revenu sur le « gros match » réalisé par la paire tricolore, et a confié son « bonheur » d’avoir gagné le point du double, si important en Coupe Davis. La France n’est désormais plus qu’à un point de rallier les demi-finales de la compétition avant les deux simples de dimanche.

« Nico et Pierre-Hugues ont été super. Un bonheur… »

« Le début du double, c’est un peu l’histoire d’un match où un gars gagne le premier set 6-0 et, soudain, l’adversaire gagne un jeu et toute la vibration du match en est changée. Quel que soit le score, j’ai eu le sentiment qu’on dominait. Mais, sur deux ou trois jeux, on est passé à côté. Ça nous a coûté un set, puis un deuxième. La difficulté, c’était de mettre le doigt sur ce qui nous avait fait défaut à ces moments-là. Quand tu arrives au cinquième, tu peux vite paniquer. Du coup, tu perds ta lucidité. Je n’ai pas dit grand-chose… Mais tu vois dans le regard des gars si ça passe ou pas. Là, j’ai senti que ça passait. L’avant-dernier jeu de service est dur pour Nico. Il sort un super jeu de service. Dernier jeu, Pierre-Hugues sort quatre premières. Super. Au moment de terminer, l’un et l’autre ont joué comme des champions. C’est là que la différence se fait. Faire un beau match, mais finir par perdre, on s’en fout. Un match de Coupe Davis, ça se gagne, c’est juste ramener les points. Nico et Pierre-Hugues ont été super. Un bonheur… », a notamment déclaré Yannick Noah dans des propos rapportés par L’Équipe.