Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

Tennis : Yannick Noah euphorique après la qualification de la France en demies de la Coupe Davis !

par T.K.

La France est en demi-finales de la Coupe Davis après sa victoire face à la République Tchèque (3-1). Le capitaine des Bleus, Yannick Noah, pouvait exulter après la rencontre…

Alors que Jo-Wilfried Tsonga (31 ans, n°10 mondial) a apporté le quatrième point synonyme de qualification de l’équipe de France pour les demi-finales de la Coupe Davis (3-1), en battant Jiri Vesely (23 ans, 50e) en quatre manches (4-6, 7-6 (3), 6-4, 7-5), Yannick Noah s’est montré euphorique à l’issue de la rencontre. Alors que les Bleus bénéficiaient des faveurs des pronostics après le forfait de Tomas Berdych (30 ans, n°8 mondial) côté tchèque, la rencontre, disputée à Trinec, fut bien plus difficile à gagner que prévue. En cause, la défaite inaugurale de Tsonga face à Lukas Rosol (6-4, 3-6, 4-6, 7-6, 6-4) au lendemain du terrible attentat de Nice, avant que Lucas Pouille (22 ans, 21e) n'égalise pour la France face à Jiri Vesely (7-6, 6-4, 7-5), puis que Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ne donne l’avantage aux Bleus en dominant la paire Stepanek/Rosol (6-1, 3-6, 6-3, 4-6, 6-4).

« C’est ça une équipe. On peut rêver désormais »

« Ce quart de finale, il fallait aller le chercher.  Je suis fier de toute mon équipe, y compris de Gilles Simon qui savait depuis mardi, qu’il ne jouerait pas. Il n’a pas cessé d’encourager les uns et les autres. C’est ça une équipe. On a maintenant une belle équipe. On peut rêver désormais. C’était un sacré test. En Guadeloupe (1et tout contre le Canada), on avait fait des matches que l’on pouvait qualifier de préparation. Cela s’était bien passé. J’ai réalisé que j’avais un joli groupe. Ici, avec des nouveaux joueurs qui ont apporté de la fraîcheur et une écoute différente. On a grandi ce week-end. Et quand vous ajoutez à cela, ce qui s’est passé en France vendredi, ce n’était vraiment pas un contexte facile », a ainsi expliqué le capitaine des Bleus, Yannick Noah, dans des propos rapportés par Le Figaro.