Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Médias

Médias : Habib Beye, le nouveau + de Canal

par Alexis Bernard

Après le départ de Christophe Dugarry, Canal+ a trouvé sa nouvelle star des plateaux : Habib Beye. Entre simplicité, pertinence et nouveauté, il a tout pour être le nouveau petit prince du PAF.

En perdant Grégoire Margotton et Christophe Dugarry, Canal+ a pris un gros risque. Le duo le plus apprécié des téléspectateurs faisait beaucoup de bien à la chaîne cryptée, notamment lors de ses grands rendez-vous du dimanche soir. Même si Stéphane Guy a encore un peu de chemin avant de faire oublier la Roll’s Margotton, il semble que Canal ait déniché le poulain idéal pour succéder à Duga : Habib Beye. Connu du grand public pour ses années OM (2003-2007), l’international sénégalais est LA révélation du PAF sportif de ce début de saison.

Tout le monde aime Habib

En titrant « Comment Habib Beye est devenu l’un des meilleurs consultants du foot français », les Inrocks ont officialisé le statut bankable du nouveau bonhomme de Canal. Média de la tendance par excellence, l’Inrockuptible magazine ne s’est pas trompé en couronnant ainsi le consultant du Canal Football Club. Son principal atout ? Sa simplicité. A l’heure de la surenchère pour tacler et faire de la bonne phrase qui marque les esprits, Beye tranche, assène, résume et décrypte à juste mesure. Et même quand il lève la jambe un peu trop haut pour aller chercher une analyse plus piquante, il parvient toujours à mettre les formes pour justifier le fond de sa pensée. Remuer les lignes sans faire de vague : c’est sa marque de fabrique.

Arrivé là par hasard…

Retiré des terrains depuis 2012 et une ultime aventure anglaise, pas franchement la meilleure de sa carrière, à Doncaster, Habib Beye a glissé vers les médias par « erreur ». Ou par hasard, comme il aime à le raconter : « Je n’avais jamais pensé à faire ça. Même pas à un demi pourcent. Pour Canal, tout est parti d’un concours de circonstances. J’allais chercher mes enfants à l’école et je suis tombé sur Ludovic Duchesne, un journaliste de Canal que j’avais l’habitude de croiser pendant ma carrière. Il m’a demandé ce que je faisais de mes journées. Je lui ai répondu que je m’occupais de mes affaires perso, que j’allais courir le matin… J’avais besoin de déconnecter du foot. Il m’a soumis l’idée de devenir consultant ». Après un test hasardeux aux commentaires d’un amical OL-Salzbourg, Habib Beye est invité à poursuivre son travail pour apprendre ce nouveau métier.

Même Canal est surpris…

A l’instar d’un fils de patron appelé à reprendre la boutique de papa, Habib Beye passe à tous les étages de la maison Canal. Objectif : manger de l’antenne, engranger de l’expérience, toucher à tout. Dans l’ombre, l’ancien capitaine de l’OM prend de l’assurance et se révèle dans un style qui lui ressemble parfaitement. Mis à disposition de « J+1 », puis du « Canal Football Club », le voilà à l’aise et brillant de justesse à chaque intervention. Dans les bureaux de Canal, ce casting bonne pioche surprend et dépasse toutes les attentes placées en lui. L’animal se dit être plus à l’aise aux commentaires mais pour l’heure, c’est en plateau qu’il régale le téléspectateur. Un diamant presque brut qui a encore une marge de progression. Une bonne nouvelle pour Canal avec ce nouveau monsieur+.