Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - OM

OM - Malaise : Romain Alessandrini tacle sèchement Marcelo Bielsa !

par A.M.

Alors qu’il avait été l’un des rares à critiquer le comportement de Marcelo Bielsa, Romain Alessandrini n’hésite pas à en ajouter une couche.

Idole du peuple marseillais, Marcelo Bielsa est intouchable sur la Canebière malgré son départ précipité après la première journée de la saison dernière. Alors, lorsqu’un joueur décide de critiquer El Loco, le retour de bâton peut être violent. Romain Alessandrini est bien placé pour en parler. Très utilisé par le technicien argentin, l’ancien Rennais n’avait toutefois pas hésité à dire ce qu’il pensait du départ aussi soudain qu’inattendu de Bielsa au soir de la première journée de Ligue 1 lors du précédent exercice. Une déclaration qui n’avait pas plu aux supporters de l’OM. Mais Alessandrini assume ses propos. Mieux il persiste et signe dans les colonnes de La Provence.

« Il nous a un peu laissés dans la merde »

« J’assume tout ce que j’ai dit et je l’assumerai encore. Je ne suis pas quelqu’un qui essaye de se donner une bonne image pour être apprécié de tous. Si on est apprécié de tous, on est apprécié par n’importe qui... J’ai toujours dit que Bielsa était un bon coach, avec un sens tactique impressionnant. Mais on a tous des défauts et des qualités. J’ai donc dit qu’il avait aussi quelques défauts. Encore une fois, les réseaux sociaux ont fait que c’est parti comme ça... Il ne faut pas non plus oublier que ce coach nous a laissés après la première journée de championnat. Oui, il a apporté quelque chose d’extraordinaire à l’OM. L’équipe était fantastique, nous marquions des buts, c’était la folie au stade. Mais six mois après, il nous a un peu laissés dans la merde (sic). Je paye peut-être le fait d’avoir dit ça, mais je suis franc, j’assume. Lui aussi est quelqu’un de franc. Quand il fallait dire les choses, il le faisait. Pourquoi nous, joueurs, devrions-nous nous priver de dire ce qu’on pense ? » Une sortie qui devrait encore faire réagir les défenseurs de Marcelo Bielsa.