Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Formule 1

Formule 1 - Bianchi : «Les pilotes ont peur de dire la vérité»

par La rédaction

Philippe Bianchi, le père de Jules, le pilote de Formule 1 français décédé lors d'un accident pendant le Grand Prix du Japon en octobre 2014, explique pourquoi il a décidé de porter plainte contre l'écurie Marussia pour laquelle roulait son fils.

La famille de Jules Bianchi n’en restera pas là. Son père, Philipe Bianchi, a décidé de porter plainte contre Marussia, l’ancienne écurie du pilote français décédé en octobre 2014 lors du Grand Prix du Japon, mais également contre le personnel régissant les Grand Prix de Formule 1 et contre la holding chargée d’assurée la promotion de la discipline dans le monte, la Formula One Group dirigée par Bernie Ecclestone. La famille du Niçois estime que des erreurs ont été commises dans la « planification, l’organisation et le déroulement de la course, qui s'est déroulée dans des conditions dangereuses. »

« Les pilotes me disent que Jules n’a rien fait de mal »

Dans une interview donnée à la chaîne américaine Sky Sports, Philippe Bianchi a expliqué pourquoi la famille du pilote français a porté plainte, estimant qu'il y a beaucoup trop de non-dits chez les pilotes en activité. « S'il y avait un pilote à côte de moi devant la camera, il ne dirait rien. Les pilotes ont peur de dire la vérité sur ce qu'il s'est passé. Quand il n'y a pas de camera, ils viennent me voir et me disent : non, ce n'est pas correct, Jules n'a rien fait de mal, ce sont eux qui ont fait une erreur. Les conditions de course au Japon n'étaient pas bonnes, il y avait peu de lumière, il pleuvait beaucoup », a déclaré le père du pilote français, Philippe Bianchi qui s'interroge donc sur les différentes raisons qui ont poussé à maintenir ce Grand Prix alors que les conditions étaient dangereuses.