Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Formule 1

Formule 1 : Une légende de F1 dézingue Lewis Hamilton !

par J.-G.D.

Alors que Lewis Hamilton a tout fait pour ralentir Nico Rosberg dans la course au titre, Jackie Stewart demande des sanctions

Lewis Hamilton n’aura pas réussi à passer le cap des quatre mondiaux avec la victoire finale de Nico Rosberg. Le Britannique a essayé de ralentir son coéquipier lors du Grand Prix d’Abu Dhabi, en allant ainsi à l’encontre des directives de Toto Wolff. Interrogé par le Daily Mail, Jackie Stewart, ancien Champion du monde (1969, 1971 et 1973), critique ouvertement le comportement de son compatriote.

« Vous vous exécutez sans vous plaindre »

« Toto Wolff et Niki Lauda ne sont pas stupides, pas plus que le président de Mercedes, qui se déplace souvent sur les Grands Prix. Un seul homme ne peut pas prendre le risque de nuire à l’image d’une entreprise multinationale tout simplement car il décide d'agir dans ses propres intérêts. Donnez-lui deux choix : soit il accepte de suivre les règles sans broncher, soit il est remercié. Lewis a volontairement désobéi à son équipe, allant à l’encontre de ce que le management de l’équipe lui avait demandé de faire. Je suis désolé, mais quand vous êtes payé entre 20 et 30 millions de livres par an et qu’on vous demande de faire quelque chose, vous vous exécutez sans vous plaindre. Peu importe qui vous êtes et le nombre de titres que vous avez. Ce n’est pas la première fois qu’il désobéit à son équipe, et s’il ne souhaite pas changer, alors ils doivent prendre la décision de s’en séparer. Il ne fait que 21 courses par an. Ce n’est pas grand-chose. À mon époque, nous bougions tous notre c** pour gagner notre vie, et ils [les pilotes] ne participent même plus à autant d’essais privés que nous aujourd’hui. Mercedes va peut-être lui donner un nouvel avertissement, mais si c’est ce qu’ils décident de faire, alors ils devraient également lui dire ce qu’il se passera la prochaine fois qu’il désobéira à leurs consignes. Une autre solution serait de le sanctionner financièrement », peste-t-il.