Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
JO RIO 2016

JO RIO 2016 : Nikola Karabatic et la «malédiction» du porte-drapeau !

par C.C.

Deux noms étaient pressentis pour être le porte-drapeau de la délégation française aux Jeux Olympiques de Rio, à savoir Teddy Riner et Tony Parker. C’est finalement le judoka qui a été élu. Pour Nikola Karabatic s’est un soulagement de ne pas avoir été élu.

Pour ces JO, le CNOSF (comité national olympique et sportif français) a décidé d’innover pour l’élection du porte-drapeau. Chaque fédération olympique a proposé un ou deux athlètes. Au final, 52 sportifs sont ambassadeurs, ces athlètes éliront ensuite leur porte-drapeau. Les 10 noms les plus cités seront une nouvelle fois soumis à un vote. Pour ces JO 2016, c’est au final Teddy Riner, le judoka qui a été élu. Plusieurs noms étaient envisagés, Tony Parker, Julien Absalon, Nikola Karabatic ou encore Céline Dumerc.

« Être porte-drapeau… il y a une malédiction »

Au micro de RMC Sport, le handballeur, Nikola Karabatic pressenti pour être le porte-drapeau s’est exprimé sur cette distinction. « Être porte-drapeau, ça m’aurait rajouté de la pression, en plus il y a une malédiction. Teddy est un porte-drapeau idéal ». En effet, une vraie malédiction rode autour du porte-drapeau français. Depuis 16 ans, aucun athlète français n’a été médaillé après avoir présenté son pays lors de la cérémonie d’ouverture. Espérons que cette malédiction prenne fin dès cet été.