Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

Tennis : Jérémy Chardy descend littéralement Gaël Monfils !

par An.B.

Pour son retour sur les courts après un mois d’absence Gaël Monfils s’est distingué par son attitude pour le moins étrange, coupant le rythme de la partie à de nombreuses reprises. Un comportement que n’a pas du tout apprécié Jérémy Chardy, son adversaire à Wimbledon.

Ce premier tour de Wimbledon ce lundi nous proposait entre autres un duel franco-français entre Gaël Monfils et Jérémy Chardy. Forfait à Roland Garros, Monfils n’avait plus emprunté le chemin des courts de tennis depuis le Master 1000 de Rome. Victime d’un virus, le Guadeloupéen est resté pendant plus d’un mois sans la moindre activité physique. Si le retour de La Monf était attendu, peu d’espoirs étaient placés en lui. Mais face à son compatriote, le manque de rythme s’est fait sentir, et la tête de série numéro 14 a même était plusieurs fois prêt de l’abandon, cassant à de nombreuses reprises le rythme du match. Un scénario que n’a pas du tout apprécié Chardy, même s’il s’est imposé en cinq sets (6/7, 6/0, 4/6, 6/1, 6/2).

« J’étais fou et j’avais envie de le tuer »

« Bizarre ? Le mot est faible. Je n’ai jamais joué un match comme ça. Ce n’était pas un match de tennis. C’était très, très bizarre à part le premier set qui était normal. À partir de là, il jouait, il ne jouait pas, il courait, il ne courait plus. Il n’y avait plus du tout de rythme. Je suis juste très content de mon attitude , d’être resté très concentré et calme parce qu’à l’intérieur, j’étais super énervé. C’était super frustrant. Si ce n’était pas mon ami, je lui aurais dit quelque chose. À un moment donné, il n’avait plus trop de respect pour moi (sourire). Il a été un peu limite. Dans ma tête, j’étais fou et j’avais envie de le tuer. Pour les gens, c’était limite ce qu’il faisait. On est quand même à Wimbledon. Au fil du match, j’ai réussi à me mettre dans une bulle, petit à petit ne plus le regarder et c’est ce qui m’a permis de gagner », a reconnu Jérémy Chardy pour L’Équipe.