Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG : Ce terrible constat sur la sélection de Presnel Kimpembe…

par A.M.

Appelé de dernière minute et pour la première fois de sa carrière, Presnel Kimpembe va voir son statut évoluer, ce qui inquiète Jérôme Rothen.

À la surprise générale, Didier Deschamps a convoqué Presnel Kimpembe pour compenser les absences d’Elaquim Mangala et Jérémy Mathieu, qui a mis fin à sa carrière internationale. Un choix surprenant puisque le défenseur du PSG ne compte que 13 apparitions en Ligue 1, dont six cette saison sous les ordres d’Unai Emery. Le joueur lui-même ne s’y attendait pas puisqu’il avait demandé à jouer avec la CFA du club de la capitale pour préparer la rencontre avec les Espoirs. Et si Kimpembe n’a pas caché sa joie, cette première convocation n’est toutefois pas une bonne nouvelle à en croire Jérôme Rothen.

« C’est fini, on ne le retrouvera plus »

« Je suis contrarié que Deschamps appelle Kimpembe. Je ne parle pas du niveau du joueur. Mais il a joué 13 matches de L1. C’est la même chose que pour Dembelé ou presque. Tu respectes moins le maillot. Je trouve ça incroyable qu’à 13 matches, on appelle un joueur. Et encore plus de la part de Didier Deschamps qui veut instaurer une hiérarchie. Après, on va me dire que Kimpembe n’a pas la tête sur les épaules, que Kimpembe il s’enflamme, mais il est déjà international ! C’est fini, on ne le retrouvera plus. Quand il sera remplaçant, il va dénigrer les autres à l’extérieur. Il va dire : Je suis international… Et ça va lui servir pour négocier son contrat… Ce que je veux dire, c’est qu’un jeune qui débute au PSG ou à l’OL, il doit se dire que la sélection c’est inespéré, c’est trop loin, et qu’en franchissant les étapes, 50 matches en L1, la coupe d’Europe, en étant régulier et bon, là oui tu y arrives », confie-t-il à RMC.