Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG - Clash : La nouvelle pique d'Aulas sur le PSG...

par C.C.

Des investisseurs chinois viennent d’entrer au capital d’OL Groupe en investissant 100M€. Une rentrée d’argent importante pour l’OL qui espère concurrencer le PSG. Mais Jean-Michel Aulas tient à ne pas être comparé au club de la capitale.

Ces investisseurs chinois vont acquérir 20% du capital d’OL Groupe avec leur 100M€. Cette somme va permettre à l’Olympique Lyonnais de couvrir plus rapidement le trou creusé après la construction du nouveau stade, mais également au club rhodanien de se rapprocher un peu plus du PSG en terme de moyen. Mais Jean-Michel Aulas tient formellement à ne pas être comparé au PSG.

« Ce sont des aides d’État à fonds perdu »

Dans le Journal du Dimanche, Jean-Michel Aulas a tenu à différencier les deux moyens financiers tout en glissant un petit tacle au PSG : « Ça n’a rien à voir avec le PSG. On fait entrer un actionnaire qui apporte des fonds propres en une fois. En face, ce sont des aides d’État à fonds perdu qui financent des joueurs achetés très cher et des salaires sur lesquels aucun club ne peut s’aligner, hormis Manchester City. La manière dont il fonctionne vient profondément bouleverser l’équilibre de la L1. Si ce n’était que quelques dizaines de millions d’euros, on serait sur la problématique des riches et des pauvres. Mais on parle de centaines de millions : ces subventions sont supérieures au deuxième budget français. »