Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Un malaise persistant entre Lassana Diarra et l’OM ?

par La rédaction

L'Olympique de Marseille doit valider des départs alors que ses finances seront examinées par la DNCG le 23 juin prochain. Parmi les principaux partants, le dossier Lassana Diarra continue de poser des problèmes à Vincent Labrune, qui n'entend pas tenir sa promesse faite au joueur lors de son arrivée l'été dernier...

Le mercato estival commence à peine aujourd’hui que l’Olympique de Marseille s’active déjà sur le marché des transferts. L’OM est en vente et doit absolument valider des départs afin d’équilibrer ses comptes avant le passage devant la Direction nationale des comptes et de gestion (DNCG) le 23 juin. Si les départs de Michy Batshuayi ou Georges-Kévin Nkoudou en Premier League devraient se régler relativement rapidement afin de soulager les finances du club phocéen avant la date butoir, le cas de Lassana Diarra devrait poser plus de problèmes à Vincent Labrune. Car un malaise persistant bloquerait le départ de l’ancien joueur du Real Madrid, qui figurerait toujours sur les tablettes du PSG : « En vertu d'une clause signée sous seing privé, l’international français considère qu'il peut s'en aller où il veut gratuitement », rappelle La Provence

« Quoi qu'il arrive, Lass' ne devrait plus porter le maillot blanc »

Un accord écrit avait en effet été conclu entre « Lass’ » et Labrune au moment de sa venue à Marseille lors du dernier mercato estival. Ce « deal » prévoyait qu’à l’issue de l’exercice 2015-2016, en cas d’offre concrète d’un autre club, la direction marseillais devrait le laisser partir sans faire de difficulté concernant le prix du transfert. Mais l'OM, à plat sportivement et financièrement, « ne l'entend pas ainsi et espère toucher une indemnité de transfert » pour un joueur qui a retrouvé le niveau international grâce à ses trois bons premiers mois au sein de l’effectif marseillais. « Quoi qu'il arrive, Lass' ne devrait en tout cas plus porter le maillot blanc », conclu le quotidien provençal. Reste à savoir au prix de quelle somme l’affaire se résoudra, et le cas échéant, si son transfert sera bouclé avant le 23 juin pour rapporter quelques précieux deniers aux finances de l’OM avant son passage devant la DNCG.