Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

Tennis : Finale, Portugal... Quand Mahut et Herbert souhaitent «bonne chance» aux Bleus !

par J.-G.D.

Alors que Nicolas Mahut et Pierre-Hughes Herbert ont remporté le titre en double à Wimbledon, les deux Français ont une pensée particulière pour l'équipe de France de football.

Si les spectateurs présents à Wimbledon samedi ont assisté à la victoire de Serena Williams contre Angelique Kerber, certains ont également vu la paire Nicolas Mahut /Pierre-Hughes Herbert soulever le trophée en double face à Julien Benneteau et Édouard Roger-Vasselin. Après leur deuxième titre du Grand Chelem, et dans des propos accordés à Tennis Actu, les deux tricolores sont revenus sur leur succès, mais se prononcent également sur la finale de l'Euro 2016 entre la France et le Portugal de ce dimanche soir.

« Je leur souhaite une victoire »

« 4-0 ! Oui, c'est quelque chose qu'on attend avec impatience. Je trouve que ce qu'ils nous ont montré et les messages qu'ils font passer son très très bons. L'état d'esprit de cette équipe est exemplaire. Normalement, on devrait regarder ça avec tout le monde en République Tchèque. Qu'ils continuent sur leur lancée. Depuis deux semaines et demies ils sont sur le bon chemin, je ne vois pas pourquoi ça ne continuerait pas. Je leur souhaite une victoire. J'adore Griezmann, mais beaucoup l'aiment bien, pas parce son père est d'origine alsacienne mais parce que l'image qu'il fait passer est très bonne. Il s'éclate sur le terrain, et il est très efficace », admet Pierre-Hughes Herbert. De son côté, Nicolas Mahut avoue que l'engouement autour de cette finale ressemble en tout point à celui de 1998 : « Il se passe un truc, mais comme en 1998, comme à chaque fois qu'on reçoit une compétition, les joueurs se transcendent, et je suis très sensible à l'image qu'ils véhiculent. On sent qu'ils sont soudés, qu'ils ont envie d'aller au bout d'eux-même, qu'il y a de l'émotion quand ils parlent, quand ils s'expriment. Je le ressens et je pense que les Français adhèrent. Il y a eu beaucoup de coups durs ces derniers temps, et j'espère qu'ils vont gagner car la France a besoin d'avoir quelque chose à fêter ».