Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

Tennis : Rod Laver s’exprime sur l’élimination de Djokovic à Wimbledon !

par T.K.

Dernier homme à avoir réalisé le Grand Chelem calendaire (1962, 1969), Rod Laver s’est montré surpris par l’état de « faiblesse physique et mentale » de Novak Djokovic lors de sa défaite au 3e tour de Wimbledon...

« C’est un chemin très long et difficile. » Rod Laver (77 ans) sait de quoi il parle lorsqu’il évoque le Grand Chelem calendaire. L’Australien est le dernier tennisman à avoir réalisé une telle performance, en 1962 et 1969. Interrogé par The Associated Press par téléphone après l’élimination de Novak Djokovic (7-6 (6), 6-1, 3-6, 7-6 (5)) face à Sam Querrey (28 ans, 41e) au 3e tour de Wimbledon, Rod Laver a d’abord compati pour le numéro un mondial. « Je pensais vraiment qu’il pouvait être celui qui le ferait à nouveau. Quand il a gagné Roland-Garros, je me suis dit qu’il avait remporté Wimbledon deux fois de suite et j’étais persuadé qu’il pouvait à nouveau l’emporter cette année. J’en avais même fait mon favori, comme beaucoup d’observateurs », a expliqué l’ancien champion australien.

« Tout ce que je sais, c’est qu’il n’avait pas l’air en mesure de disputer un grand match »

« Tout n’est qu’une question de contrôle de soi. C’est plus difficile de contrôler ses nerfs et de rester parfaitement en bonne santé quand vous vous approchez du but », a également prévenu l’homme aux 11 titres du Grand Chelem. « Je ne sais pas si c’était la pression ou s’il ne se sentait pas bien au niveau santé. Tout ce que je sais, c’est qu’il n’avait pas l’air en mesure de disputer un grand match. La pluie n’a pas aidé. Mais il n’a pas joué son meilleur tennis, et Querrey lui a maintenu la tête sous l’eau autant que possible », a justifié Rod Laver, qui a retient du « Djoker » un « état de faiblesse physique et mentale rarement aperçu ces dernières années. »