Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - Euro

Euro - France/Islande : Les notes des Bleus !

par L.L.

Vous avez manqué la qualification de l’équipe de France contre l'Islande (5-2) pour les demi-finales de l’Euro 2016 ce dimanche ? Pas de panique, la rédaction du 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé de la prestation des Bleus !

Hugo Lloris (6) : Mis à part une petite frayeur à la 41ème minute sur un coup franc lointain, le gardien des Bleus était un spectateur non payant en première mi-temps. Peu responsable sur les deux buts islandais (56’, 83’), il a été auteur d’une grande parade sur une tête à bout portant (63’). 

Bacary Sagna (6) : Son entente avec Sissoko fonctionne. Et ça se voit. Les deux alternent les combinaisons, ce qui permet au latéral de Manchester City de monter sans inquiétude et de distiller plusieurs bons centres, dont un est d’ailleurs à l’origine du quatrième but.

Laurent Koscielny (6.5) : Décalé sur l’axe droit, le défenseur central est toujours aussi serein. Aussi propre dans ses interventions que dans ses relances, le joueur est également bien aidé par les superbes prestations de Paul Pogba et Blaise Matuidi. Il a été remplacé par Eliaquim Mangala (72’) pour éviter un carton jaune et ainsi une suspension pour le match face à l’Allemagne. Le défenseur de Manchester City se montrera coupable d’une erreur de marquage sur le deuxième but islandais. 

Samuel Umtiti (5.5) : Pour sa première sélection, Samuel Umtiti a connu une soirée plutôt tranquille malgré les deux buts islandais. Face à la faiblesse de l’adversaire, le défenseur de l'OL n’a pas commis d'erreur et s’est montré toujours bien placé, mis à part sur le premier but islandais. Averti à la 74ème minute pour une faute d'anti jeu.

Patrice Evra (5) : Moins actif que son homologue du côté gauche Bacary Sagna, Patrice Evra aura alterné le bon et le moins bon. Peu inquiété par son adversaire direct, « Tonton Pat’ » aura passé toutefois une soirée plutôt tranquille. Difficile de lui reprocher une erreur sur le deuxième but islandais, où il a deux joueurs au marquage. Il a apporté offensivement à plusieurs reprises. 

Paul Pogba (7) : Comme à son habitude, le milieu de terrain de la Juventus a énormément participé à la création du jeu. Mais Paul Pogba ne s’est pas arrêté là. À la réception d’un corner d’Antoine Griezmann, il a catapulté de la tête le ballon au fond des filets (20’). Sujet à de nombreuses critiques ces dernières semaines, il a prouvé qu’il faudra compter sur lui.  

Blaise Matuidi (6,5) : Particulièrement présent d’entrée à la récupération, il a également été auteur d’un belle passe décisive pour Olivier Giroud (12’). Le milieu de terrain du PSG n’a jamais baissé en intensité et vient ainsi confirmé sa bonne deuxième période contre l’Irlande. Rassurant donc avant d’aborder les demi-finales de la compétition.

Moussa Sissoko (6,5) : Préféré à Kingsley Coman, il a donné raison à Didier Deschamps. Bien en jambe, le joueur de Newcastle a multiplié les courses pour accompagner les mouvements offensifs. Également solide défensivement, peut-il venir mettre le doute dans l’esprit de son sélectionneur ? Les prochains jours apporteront des éléments de réponse…

Antoine Griezmann (7,5) : Discret en début de match, il a parfaitement trouvé Paul Pogba sur corner pour le deuxième but des Bleus (20’). C’est encore lui qui sert Dimitri Payet sur le troisième but (43’). Quelques secondes après, bien lancé par Pogba, il vient tromper le portier islandais (45’). Avec quatre buts au compteur, il est le meilleur buteur de l’Euro et vient confirmer son nouveau statut.

Dimitri Payet (7) : Auteur d’un superbe Euro jusqu’à présent, l’ancien marseillais a de nouveau touché un nombre considérable de ballons. D’une frappe croisée du pied gauche, il vient inscrire le troisième but de l’équipe de France à quelques minutes de la pause (43’). Une nouvelle bonne prestation à son actif… Remplacé par Kingsley Coman (80’), qui n’a pas eu le temps de se mettre en évidence.

Olivier Giroud (8) : De nouveau titularisé à la pointe de l’attaque des Bleus par Didier Deschamps, Olivier Giroud n’a pas tardé à se mettre en évidence. En effet, bien servi par Blaise Matuidi, l’attaquant d’Arsenal a trouvé le chemin des filets du pied gauche (12’). Très actif, il est également impliqué sur le but d’Antoine Griezmann en laissant intelligemment passer la passe de Paul Pogba (45’). Impérial dans le domaine aérien, l’ancien montpelliérain s’est même offert un doublé en inscrivant un but de la tête (59’) avant d’être remplacé dans la foulée par André-Pierre Gignac.