Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Tennis

Tennis : Nadal, notoriété… Lucas Pouille fait le point avant la demie de Coupe Davis !

par T.K.

Éliminé en quarts de l’US Open par Gaël Monfils après avoir sorti Rafael Nadal en 1/8e, Lucas Pouille garde les pieds sur terre avant la demi-finale de Coupe Davis Croatie - France.

« Je suis halluciné par le fait qu’après un match, ça devient le dieu du tennis français. C’est beaucoup trop, beaucoup trop vite. L’exercice consistera à lui faire garder sa motivation, à ne pas écouter les gens qui parlent de lui comme d’un demi-dieu vivant », a déclaré Yannick Noah à propos de Lucas Pouille (22 ans, n°18 mondial). Arrivés à Zadar pour y défier la Croatie en demi-finale de la Coupe Davis de vendredi à dimanche (16, 17 et 18 septembre), les Bleus compteront sur leurs deux éléments les plus en forme : Gaël Monfils, éliminé en demies de l’US Open par Novak Djokovic (6-3, 6-2, 3-6, 6-2), mais également Lucas Pouille, tombeur de Rafael Nadal en huitièmes avant de buter sur « La Monf’ » en quarts (6-4, 6-3, 6-3). Encensé par les médias après sa « perf’ » new-yorkaise, le Nordiste garde cependant les pieds sur terre et, à l’image de son capitaine, se méfie de sa nouvelle notoriété…

« Je ne vais pas tomber dans ce panneau-là… »

« Je suis parti avec des gens que j’aime pendant deux jours. Ça a été un peu la manière de le fêter et de passer du bon temps. Ces deux jours m’ont permis de décompresser. Ça m’a fait beaucoup de bien, je suis sorti du tennis. Ma victoire sur Nadal ? Cela reste dans un coin de ma tête. J’ai perdu contre Gaël, j’étais très déçu et je n’étais pas fier de mon tournoi. J’étais content parce que j’avais gagné des bons matches, mais j’avais envie d’aller plus loin… Ma nouvelle notoriété ? C’est gratifiant et sympa. Mais il ne faut pas tomber dans le piège. Il y a toujours un risque, on a déjà vu des joueurs qui se sont perdus à cause de ça et ça a été très vite dans le sens inverse. Je n’ai pas du tout envie de ça. Je sais très bien que je ne vais pas tomber dans ce panneau-là. La semaine prochaine, ce sera Metz. Les compteurs sont remis à zéro toutes les semaines », a notamment déclaré Lucas Pouille dans des propos rapportés par L’Équipe.