Le 10 Sport pour iPhone et iPad Télécharger sur l'App Store
Foot - PSG

PSG - Malaise : Angel Di Maria, c’est terminé !

par Arthur Montagne

Encore une fois très décevant contre l’OM (0-0), Angel Di Maria pose question et son statut d’intouchable intrigue. Il serait temps qu’Unai Emery prenne les choses en mains et fasse des choix forts…

Mais où est passé le Angel Di Maria qui portait le Real Madrid vers sa Décima puis emmena la sélection argentine en finale de la Coupe du monde ? En réalité, le retour de celui qui a délivré 18 passes décisives la saison dernière serait déjà une excellente nouvelle. C'est dire le niveau qui est le sien aujourd'hui. Contre l'OM, il a encore été plus que médiocre et les interrogations sur son rendement sont de plus en plus insistantes...

Des stats faméliques 

Un but. Un seul but, contre le FC Bâle en Ligue des Champions, voilà le rendement d'Angel Di Maria depuis le début de saison. Mais surtout, El Fideo n'excelle plus non plus dans l'art de la passe, son domaine de prédilection. Seulement cinq offrandes en ce début d'exercice quand Lucas Moura, pourtant pas un adepte des stats, en est déjà à sept buts et deux passes décisives. La comparaison fait mal tout autant que de voir Di Maria errer comme une âme en peine sur les pelouses. 

Incompatibilité Emery-Di Maria

Les raisons sont multiples à ces performances, mais la plus évidente d'entre elles est l'incompatibilité flagrante d'Angel Di Maria aux méthodes d'Unai Emery. Le technicien basque réclame énormément d'intensité, en match et aux entraînements. Et quand on connaît la fragilité physique du Fideo et son goût du risque très mesuré dans les contacts, ça ne peut pas coller. Pour en être convaincu, il suffit d'entendre Emery s'époumoner sur son banc de touche pour demander à son joueur d'aider son latéral dans les tâches défensives : « Ayudale Angel » (Aide-le Angel). Et l'Argentin ne peut même pas prétexter un problème de compréhension... 

Emery doit faire quelque chose

Mais sa performance indigente contre l'OM ne peut pas rester sans suite. Unai Emery va devoir faire des choix forts d'autant que les entrées en jeu de Jesé et Hatem Ben Arfa ont été très convaincantes. En 10 minutes, les deux recrues ont démontré plus de choses que Di Maria depuis le début de saison. Par conséquent, un petit tour sur le banc de touche pour celui qui a disputé 1019 minutes, toutes compétitions confondues, ne serait pas une mauvaise idée. Cela permettrait surtout à Jesé et Ben Arfa d'enfin démontrer ce dont ils sont capables. Autre possibilité intéressante, faire redescendre l'Argentin dans le milieu à trois. Un poste de relayeur qu'il n'a jamais occupé au PSG, mais où il a brillé sous les ordres de Carlo Ancelotti au Real Madrid. Quoi qu'il en soit, il va falloir faire quelque chose. Le temps presse. Unai Emery ne cesse de répéter que tous les joueurs sont égaux et qu'il est un adepte de la concurrence. C'est le moment de le prouver.

@Arthur_Montagne